Journée Communication Alternative Améliorée CREAI/ISAAC, Lille, 7/11/2019
Par Béatrice Chardin | 26 juin 2019

De nombreuses personnes, enfants et adultes, en situation de handicap, n’accèdent pas, ou peu,
à notre code commun de communication, le langage oral.
Leurs difficultés peuvent être de nature développementale (IMC, polyhandicap, maladie
génétique-syndrome d’Angelman, syndrome de Rett…, TSA, surdité…) ou acquise (AVC ou TC
sévères, maladies neuro-dégénératives…).
Tous sont pourtant êtres de communication, mais souvent dépendants de leur entourage pour
trouver et intégrer les stratégies et outils de communication qui leur correspondent. Tous
relèvent de la CAA (Communication Alternative et Améliorée).
La CAA ne peut se limiter à une méthode. Elle peut être gestuelle, pictographique, écrite,
s’appuyer sur les nouvelles technologies. Pour certains, elle restera extra-verbale, passant par
les regards, les mimiques, les postures et l’utilisation d’objets courants ou de photos de
l’environnement. La CAA est donc toujours multimodale.
Elle se construit pour chacun, par étapes, et s’accompagne d’évaluations précises à la fois
motrices, sensorielles et cognitives, dans une relation permanente avec l’ensemble des aidants
naturels et professionnels.
Il n’existe aucun mode d’emploi de la CAA ; ce n’est pas une « affaire de spécialiste ». C’est l’envie
de s’y engager qui est déterminante.
Cette journée d’études ne ciblera donc aucune méthode de communication, mais cherchera à
donner les bases réflexives, des pistes de démarches et d’outils, aux personnes concernées en
premier lieu, ainsi qu’aux parents et aux professionnels, désireux d’aider les personnes sans
langage oral qu’ils accompagnent.

 

Programme et bulletin d’inscription Colloque